L’armée a-t-elle encore les moyens de ses actions ?

4 Mai
English: Pictures of the Marines (France) Army...

English: Pictures of the Marines (France) Army. Français : Photo des Troupes de Marine (France) Armée de terre. (Photo credit: Wikipedia)

La publication du Livre blanc 2013 prévoit de nouvelles coupes dans le budget de la Défense

Le Livre blanc de la Défense 2013 prévoit une baisse du budget alloué aux armées. Selon l’Elysée, le Livre blanc devait concilier le maintien des ambitions de la France dans le monde et des contraintes budgétaires liées à la crise. Des officiers déplorent que la Défense serve de variable d’ajustement budgétaire. S’il est vrai que beaucoup d’administrations doivent se serrer la ceinture, la Défense est très souvent la première victime de la crise. La question que l’on peut se poser est de savoir comment l’armée peut accomplir les missions qui lui sont confiées en rabotant toujours plus ses moyens.

Cette année l’Etat prévoit la suppression de 24 000 postes supplémentaires d’ici 2019, en plus des  54 000 prévues entre 2008 et 2015. Le budget 2013 devrait atteindre 31.4 milliards d’euros, 1.5% du PIB soit une baisse de 0.3% par rapport à l’année dernière. Selon les estimations, le budget Défense devrait atteindre 1.3% du PIB d’ici dix ans. La France n’est pas la seule puissance européenne à voir son budget baisser.  En 1990, les pays européens comptaient 2.5 millions de soldats, 2 millions en 2000 et 1.5 en 2010.

Ajustement des dépenses

Selon l’Elysée, la France a toujours pour ambition de conserver son siège du Conseil de sécurité de l’ONU qui exige d’elle des responsabilités sur la scène internationale et donc des moyens militaires. Cette année, la France a revu à la baisse ses ambitions d’influence en Asie pour se concentrer sur la Méditerranée, le Sahel et le Maghreb. Les moyens de dissuasion vont être préservés. Le renseignement qui garantit à la France une capacité d’appréciation des théâtres d’opération  va être renforcé. Les moyens spatiaux du renseignement militaire retardés jusqu’alors vont être financés. Des drones américains de moyenne altitude vont être acquis. Les forces spéciales qui ont prouvé leur efficacité au Mali seront consolidées ainsi que les capacités de commandement. Les moyens consacrés à la cyberdéfense vont être augmentés, même si le retards de la France dans ce domaine restent très importants.

Les crédits attribués aux programmes d’armement vont diminués de 40% chaque année, l’Etat commandera moins d’hélicoptère, d’avions A400M ou de blindés. L’armée de Terre est la première victime de ces coupes budgétaires avec en premier lieu une réduction de personnel (9000 hommes). L’intervention au Mali a pourtant prouvé l’utilité de l’envoi de troupes. Son contrat opérationnel lui permettant d’envoyer des hommes et des équipements sur un théâtre d’opération pendant plusieurs mois va être divisé par deux. Selon un officier général « l’armée de Terre n’a pas les mêmes puissants lobbys que la Marine et l’armée de l’Air ». La dissuasion nucléaire a été sanctuarisé par le président de la République François Hollande. La Marine qui porte la dissuasion nucléaire a donc réussi à préserver ses principaux programmes. L’armée de l’air devrait renoncer à deux escadrons et une cinquantaine d’appareils.

 Des ambitions, des moyens diminués

« Ce que l’on constate ces dernières années c’est qu’il y a une baisse assez régulière du budget et des effectifs de la défense. Pour autant les missions, les opérations extérieures ne diminuent pas » a déclaré Pierre Servent, journaliste spécialisé dans les questions militaires. Des officiers s’inquiètent de voir leurs moyens réduits quand ils savent que les guerres modernes nécessitent de l’argent. Des hélicoptères et avions de combats aux équipements des fantassins toujours plus technologiques, l’armée moderne coûte cher à l’achat comme à l’entretien. Raboter le budget, diminue les chances des soldats de faire face aux crises de plus en plus complexes et porte atteinte à leur vie. Le chef des armées, le président de la République a besoin de tout un panel de moyens militaires pour faire face aux guerres actuelles. Si l’armée française a encore les moyens de sa politique étrangère, les spécialistes craignent qu’à force de baisser le budget de la Défense la France n’ait plus les moyens d’assumer son rôle sur la scène internationale, sur les théâtres d’opération où elle est présente et de protéger la vie de ses soldats par du matériel à la pointe de la technologie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :